Après avoir réalisé l'étole Ribadouro que je vous présentais ici, j'ai eu envie d'en créer une moi-même, un peu sur le même principe de construction.

La voici la voilà 

20190525_084926

20190525_084949

20190525_085121

20190525_085223

20190525_085304

Du point mousse, de la dentelle, des jours et des rayures, le tout improvisé au fil des rangs.

Côté matière, j'ai utilisé les deux écheveaux en bas à droite de la photo suivante

20190427_172027

 

La couleur plus foncée est un Mérino fingering de Lilou (clic), une artisane rencontrée au salon le Fil de la Manche, la couleur s'appelle Storm ( ce qui signifie orage je crois). Les photos ne rendent pas grâce à cette couleur qui est un faux uni gris bleuté superbe. Je ne regrette pas du tout cet achat car le fil est régulier, aucun noeud sur tout l'écheveau (et ça c'est vraiment appréciable), la teinte est jolie et n'a quasiment pas dégorgée lors du trempage de l'étole avant blocage, bref, Lilou c'est une adresse à garder ! 

La couleur plus claire est une marque plus connue (Vi)laines (clic), achetée également au Fil de la Manche, c'est une fingering laine et nylon avec une couleur "surprise de la marmite" c'est à dire une couleur aléatoire ou un peu accidentelle lors de la teinture. Ici, c'est un écru ponctué de touches de jaune, orange, vert et bleu. Le fil est un peu plus fin que celui de Lilou mais le mariage des deux n'a pas posé de problème et c'est un fil de belle qualité également.

Pour réaliser l'étole je suis allée au bout du bout de chacun des 2 écheveaux, soit 825 mètres de fil et de douceur.